AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Beat the Drums, we're going at war ~ Mugetsu Sanada

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar


Messages : 2
Date d'inscription : 11/08/2017

MessageSujet: Beat the Drums, we're going at war ~ Mugetsu Sanada   Ven 25 Aoû - 18:44

❝ Mugetsu Sanada ❞
"Un homme qui ne suit pas ses propres principes est pathétique, qu'il soit vivant ou mort."

PRÉNOM ■  Mugetsu
NOM ■  Sanada
SURNOM ■  le plus puissant épéiste
AGE ■ 26
SEXE ■ Calibre 19 cm ... Masculin !
ORIENTATION ■ Cap sur les gros seins !

RACE ■ Master race White, haters gonna hate
METIER / STATUT SOCIALE ■ Shogun du Yamatai

RELIQUE MAUDITE ■ None
STYLE DE COMBAT ■ Kenjutsu

COMPÉTENCES ■ Génie au combat au sabre et tacticien doué, il possède deux bons katana.

AVATAR ■ Hitsugaya Tôshirô de Bleach



« Description physique »

Si l'on vous racontait l'histoire d'un guerrier qui était né pour être prince, mais qui a passé sa vie à combattre, croyez-vous qu'il puisse exister un homme au monde capable de représenter un visage aussi raffiné et aussi viril à la fois ? Du haut de ses 1m85,
le jeune Shogun est beaucoup moins intimidant que la plupart des Samuraïs, d'autant plus que son joli minois lui donne un air de petit étudiant docile. Pourtant, quiconque s'approchant de lui peut facilement remarquer ses muscles et ses postures, lorsqu'il marche ou même lorsqu'il se détend, toujours, vous verrez en lui un homme dangereux et terrifiant qui n'a pas la moindre hésitation à tuer un adversaire.

Cheveux blancs et semi-courts, une tête carrée avec un menton fin, tout ça combiné à un regard féroce habillé par des pupilles bleues. Le visage de Mugetsu le fait se démarquer parmi les hommes, pas seulement de son pays, mais du monde entier.

Quant à ses habits, il préfère de loin mettre quelque chose de blanc, de blanc et de simple et serré, pour optimiser les mouvements en situation de combat. Ce blanc qui contraste avec ses cheveux lui donnent également un air très innocent, c'est pourquoi il sera également souvent habillé d'une armure rouge de Samuraï, armé de deux Katana sur sa hanche.



« Description mentale »

En réalité,
bien qu'il soit très intelligent et très rusé pour apprendre les choses, dire qu'un intellectuel est aveuglé par sa propre intelligence est exactement là où il fait exception. Mélangeant un peu d'instinct et de réflexions, Mugetsu pense rarement longtemps à quelque chose, préférant tirer une conclusion et s'y coller. Il sait qu'il peut se tromper, mais dans un tel cas, il réviserait aussitôt dit ses tords. Croyant depuis tout petit que son rôle dans ce monde est d'être fort, il est mentalement fixé à cette idée et développe tout le reste de sa psyché à partir de là. Le plus fort vit, le plus fort obtiens, le plus fort prend, le plus fort protège, tout est autour de la force.

En dessous de ce surplus de confiance et de détermination se cache néanmoins un coeur compatissant et gentleman, détestant l'idée de faire du mal aux innocents et appréciant de protéger les plus faibles, son esprit chevaleresque ne fait pas bon mélange avec sa philosophie de force, le faisant constamment nager entre le rôle d'un héros sauveur de la nation et d'un tyran destructeur de ses opposants.

Néanmoins, là où tout change pour lui, là où il se sent le plus à l'aise, c'est sur le champ de bataille, quand il a un but précis à atteindre et un obstacle à surmonter, dans les confrontations, c'est un génie hors paire.

Dans sa vie intime, il considère la plupart des citoyens comme des amis, lui qui rend tout l'amour et l'affection que le peuple ou les connaissances lui offrent, ainsi que le respect. Manquer de respect envers un adversaire n'est pourtant pas rare pour lui, mais il ne le ferait jamais pour un adversaire qu'il estime ou qui a su gagner son respect. En raison de son talent incomparable au Kenjutsu, ses plus proches amis ne sont généralement donc pas des combattants au sabre, pour pas passer sa vie à constamment se faire défier en duel. Sa prouesse avec une lame a également rendu l'art de manier le Katana très populaire au Yamatai.

Finalement, son rôle de leader ne lui tient pas plus à coeur que cela, préférant laisser sa bien aimée et ses amis faire le travail administratif, agissant plutôt comme figurant pour attirer le soutien du peuple.


« Histoire »

La narration de l'histoire du jeune protagoniste se fera de façon rapide, car son rôliste a très hâte de RP et que de toute manière, l'histoire sera suffisamment bien développée pour mériter un bon rang. Alors regardez bien les enfants, voici l'histoire de la flemme suprême !
Supremo Flemo !!!

Le pays du Yamatai, éternellement indépendant de toutes relations avec l'extérieur.
Il n'a pourtant pas été isolé depuis toujours, suite aux multiples invasions étrangères,
les habitants d'une terre si fertile et si paisible ont pris les armes et sont aujourd'hui des adversaires redoutables. On les appelle ... les Samuraï. Parmi les trois meilleurs type de guerriers, en paire avec les Spartes au sud et les Vikings du nord, les Samuraï sont également les moins barbares et les plus disciplinés d'entre tous, suivant un code d'honneur et prêtant allégeance à la vie à la mort au Bushido. C'est également ce qui leur vaut l'amour du peuple et ce statut de protecteurs sacrés du pays du Croissant de Lune.

Il y a près de 26 ans de cela, le pays était en guerre entre plusieurs clans puissants. Les Sanada, les Ishida, les Takeda, les Uesugi, mais bien plus de clans encore. Depuis la mort du précédent Shogun, le pays est divisé entre deux alliances, celle de l'ouest et celle de l'est. Deux directions opposées et pourtant c'était l'est qui était favorisée par le dernier Shogun. Les conflits sans fin promettaient un bien sombre avenir pour le pays et pour les hommes politiques avides de l'est qui allaient bientôt unifier le pays entier. Un enfant du Daimyô Sanada naquit dans un jour sombre, une nuit totalement obscure, où les lunes n'étaient pas visibles.

"Alors comme ça, même la lumière sacrée des deux lunes jumelles nous ont abandonnées hein ? Le jour même de la naissance de cet enfant ..."

- Dit le Daimyô en regardant la fenêtre, écoutant les premiers cris de l'enfant naissant.

"Nous allons donc l'appeler Mugetsu ! Le ciel sans lune ... !"


Time skip ... 10 ans plus tard ...

Cela fait maintenant plusieurs mois que Mugetsu a défié le grand maître de Kenjutsu du Dojo voisin, chaque fois, il se mangeait une raclée, mais jamais il n'abandonna.
Comme s'il défoulait toute sa colère sur le maître, qui, au moins s'occupe de lui,
contrairement à sa mère défunte et son père trop occupé. Se battant avec des bâtons de bambou jour après jour, tous les élèves plus âgés étaient impressionnés par sa ténacité, mais être résistant n'allait pas l'aider à être meilleur sabreur, car dans un monde où se prendre un coup peut devenir fatal, l'important était les parades et les esquives.

Mais pourtant, dès l'âge de 13 ans, comme une sorte de talent éveillé, lui qui était devenu un habitué du Dojo, commença soudainement à apprendre. À l'âge de 15,
il était déjà surnommé Mugetsu l'intouchable. Grandissant très vite dans l'affection du vieux maître qui était un général retraité, il trouva chez le Kenjutsu une sorte d'amour propre où exprimer son identité, ses talents.

Mais comme si ses efforts ne méritaient pas d'être récompensés, son père, lui, ne pensa qu'aux stratégies, trouvant les prouesses de son fils unique inutiles sur un champ de bataille, face à une armée si nombreuse. C'est alors qu'encore plus attristé par ce manque d'attention parental, le coeur de Mugetsu se durcit, au fur et à mesure que ses talents continuaient à atteindre des sommets, son coeur et sa compassion semblaient disparaître en ne laissant que colère et confusion dans son esprit.

Désespéré, il cherchait plus de pouvoir, plus, toujours plus, il n'était pas satisfait,
toutes ces années d'entraînement n'étaient donc pas suffisants ? Allant voir le vieux maître, il vit alors une lueur d'espoir en cette technique, on l'appelle ... la maîtrise de l'Aether. Apparemment, il en avait une quantité phénoménale, alors pourquoi se priver de l'apprendre ?

Vers l'âge de 15 ans, il était capable d'utiliser l'Aether pour renforcer ses attaques,
devenant un élément clé dans les stratégies de son père. C'est alors qu'enfin, non seulement l'amour de son père, mais l'amour de ses paires lui parvint. Il était devenu un prodige sans égal à l'art du Kenjutsu. Mais hélas, les cicatrices dans son coeur n'ont jamais été soignées, il ne s'est jamais occupé de les traiter ou de prendre soin de lui-même, une telle déconstruction de son amour propre aura créé une psyché insatiable en sang et en gloire.

Se faisant soldat à 17 ans, il connu des victoires mémorables sur le champ de bataille,
la plupart de ses opposants finissant tranchés en une seule attaque, en plus de bien des katana coupés. Sa carrière militaire commença, mais plus il devenait fort, plus le monde semblait devenir fragile. Lui et ses compagnons avancèrent alors, conquérant les clans ennemis les uns après les autres, profitant des tensions internes parfois pour se faire plus d'alliés. Son accomplissement le plus prodigieux resta néanmoins la bataille du Tsunami rouge ...

Ce matin-là, les nuages étaient  présentes, la pluie allait sans doute venir. Les armes achetées à l'Empire d'Atlantis étaient plutôt utiles pour le camp de l'Est. Pourtant,
ils perdaient la guerre et le peuple les considéraient comme des traîtres pour laisser l'influence étranger aider à régler un conflit interne. Cela marquait également le désespoir des adversaires du clan Sanada, dont le chef est désormais Mugetsu, à l'âge de ses 20 ans, ayant un père à la retraite.

Lui et ses compagnons qui maîtrisaient l'Aether étaient des machines à tuer, impitoyables sur le champ de bataille et ils le savaient. Néanmoins, qui dit désespoir dit également qu'ils n'avaient plus rien à perdre. Ce fut en effet le cas de l'armée de l'alliance de l'est, qui avaient payés les hommes en renfort à l'armée principale de Mugetsu, établissant un fort solide non loin d'une falaise, ayant un accès facile à l'eau,
en plus d'une position stratégique de terrain difficile à envahir, ils pourraient tenir à un contre dix dans ces conditions. Tandis que l'armée de Mugetsu, aussi appelés à ce moment-là le Shinsengumi, n'étaient pas suffisamment nombreuse, ni capables de tenir assez longtemps. En effet, ils étaient en manque de nourriture et de soldats,
ayant conquis énormément de terrains depuis le début du conflit, 3 ans plus tôt.

Ils étaient allés loin et épuisés, et c'est alors que Mugetsu comprit qu'un traître était parmi eux, leur empêchant donc d'avancer, le camp de l'est comptait justement affaiblir l'ouest et prendre l'armée en embuscade, l'attaquant de différents côtés.
Quant à notre protagoniste, en manque de temps, il décida qu'il n'avait pas à jouer selon les règles des mortels. En effet, être si puissant signifiait également autre chose ... que les stratégies qui lui étaient possibles sont bien plus variées !

C'est alors qu'il se mit devant le haut de la falaise, concentrant toute son Aether en de multiples attaques rapides, détruisant peu à peu les rochers. Mais la falaise était gigantesque, détruire autant de ses fondations créa alors un torrent d'eau surpuissant, descendant violemment vers le campement ennemi, tandis que les hommes de Mugetsu foncèrent vers l'ennemi, laissant d'abord l'eau détruire les bâtiments, puis fonçant parmi les ennemis nombreux et bien équipés, après tout, c'était la dernière résistance. Ne se contentant pas de seulement les empêcher d'avoir du renfort, le traître sans nom décida en plus de cela de venir avec une armée et encercler Mugetsu, s'il mourrait, après tout, les hommes politiques n'auraient plus rien à craindre.

Mais c'est en sous-estimant l'ennemi qu'on perd une guerre. Ce fut en effet le cas des ennemis qui étaient désormais autour des quelques dizaines d'hommes restants de Mugetsu, alors qu'eux étaient plusieurs centaines. Mais le décor n'était pas plat, c'était un amas de forêt et de brouillards de guerre créés par les dégâts du torrent d'eau.

Voyant l'ennemi devant et le traître derrière, sa colère s'embrasant dans une volonté de sang et de violence incomparable, il laissa son Aether s'exprimer, fermant les yeux, une aura bleu apparu autour de lui. Déchaînant toute son Aether d'un coup en une sorte d'aura guerrière, il balança des attaques aussi rapides que puissantes, détruisant tout sur son passage. Mais ce fut sa dernière attaque qui marqua le plus les hommes, autant ses alliés que ses ennemis. En un coup de sabre géant, il avait tranché le paysage.


Suite à cette attaque, les armées ennemis se rendirent, mais Mugetsu ne voyaient plus aucune raison de faire preuve de pitié, écrasant alors les Samuraï ennemis, mais également les traîtres, s'appropriant le titre de Shogun par la force, unifiant de nouveau le pays.

"Un homme qui trahis ses propres principes est pathétique, vivant ou mort, alors autant nettoyer ce monde un peu tant que j'y suis !"

Maintenant que la paix est revenue dans un pays unie, l'isolation est également mis en place. N'ayant plus aucun adversaire à affronter, Mugetsu ne resta cependant pas dans ses bureaux pour s'occuper de tâches administratifs, laissant cela à ses amis, on dit qu'il voyage un peu partout dans le pays, ou peut-être même au delà, certains disent qu'il s'est épris d'une jeune femme, d'autres racontent qu'il est mort. Mais ça, c'est une autre histoire ...

Fin






« Et vous ? »

PRÉNOM ■ Lord Kira
AGE ■ 22
SEXE ■ M

COMMENT AS-TU DÉCOUVERT LE FORUM ? ■ WTF
AVIS SUR LE FORUM ? ■ Il est super, je sais merci.


© PROJECT MANA - Hitomi M.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Beat the Drums, we're going at war ~ Mugetsu Sanada
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Beat Box (Extrait Nouvelle Star)
» Human Beat Box... truc de fou
» GS, Bad beat et autres fun stories
» [Tournoi] Beat By Contest, Lausanne (suisse)
» Songs of Drums and Shakos

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Développement :: Présentations :: En Cours-
Sauter vers: